logotype
Association d'entraide aux sans abris
image1 image2 image3 image3

Pourquoi Goélette?

 

Cette idée d'association est venue suite à une opportunité que j'ai eue avec Emma, la vice-présidente, Emma a depuis décidé de quitter le poste de vice présidente de l'association ,Goélette la remercie pour son aide durant les 2 premières années . Nous nous sommes rencontrées lors d'une maraude et depuis, nous avons décidé de monter ce projet ensemble avec tous les bénévoles. Nous savions que ce projet ne serait pas simple tous les jours, mais qu'ensemble, nous serions plus forts pour surmonter les aléas qu’engendre la création d’une association.

Nous nous sommes aperçues lors de notre première maraude dans Paris, dans le quartier Saint-Michel, que dans la rue, il n’y avait pas uniquement des clochards (la clochardisation est un état généralement sans retour possible hélas), il n’y avait pas que des « étrangers », il y avait tous types d’humains, que ce soit des hommes, des femmes, des enfants parfois, des vieux, des jeunes, des français, des allemands, des roumains, des serbes, etc., parfois avec leurs compagnons, un chien, un chat ou même un lapin.

En gros, le monde de la rue représente la France des pauvres, une France où il y a une mixité et des extrêmes.

Un monde très dur mais très riche humainement quand on se donne la peine d’y accéder et d’arrêter de faire l’autruche.

On s’est aperçue aussi lors de cette première maraude qu’il y avait de la violence et pas de pitié entre les SDF parfois, un SDF n’a pas de toit pour se protéger, il doit sans cesse être sur ses gardes.

Je venais de découvrir un monde dont j’ignorais la diversité.

Ce monde m’a intrigué et puis j’ai eu envie d’aller plus loin, de me renseigner, de lire des livres sur la vie dans la rue. Après quoi il m'était impossible de rester sans réagir face à ce monde-là, souvent laissé de côté par tous, surement par peur.

 

Donc oui, créer une association à 29 ans peut paraitre « étrange », mais non, je ne fais pas cela sur un coup de tête. Ce projet, je l'ai en tête depuis mes 15 ans (je ne pensais pas à l’époque faire cela dans ce domaine précis, je pensais plutôt faire quelque chose « ouvert à tous »)L’indifférence/l'injustice est une chose que je n’accepte pas et je pense que si tout le monde réagissait, le monde serait meilleur.

Certains SDF ont fait des choix mais ces choix, on se doit de les respecter. Certains ne sortiront jamais de la rue, rien ne sert de nier la réalité, mais voilà, si une présence de temps en temps avec un café voire plus peut leur permettre durant un instant T de se sentir autre chose qu’une ombre invisible, je pense que c'est énorme pour eux (je dis cela pour en avoir discuté avec des personnes concernées).

 

 

Lorsque les personnes deviennent « clochard », on peut toujours discuter avec eux, du moins avec certains d’entre eux. Ce n'est pas parce qu’ils sont clochards qu'ils n’ont pas le droit à de l’attention. Et puis la question qu’il faudrait se poser, c'est pourquoi et comment en sont-ils arrivés là ?

Je reviens à la maraude.

La première maraude fut organisée un 25 décembre, un jour où trop de personnes se retrouvent seules. Depuis elles ont continué, se sont étendues à d'autres quartiers de Paris.

Pourquoi le nom « Goélette » ?

Je tenais (et certains comprendront pourquoi) à ce que le nom ait un rapport avec la voile, l'océan. D'ailleurs, le logo représente un bateau : celui-ci traverse tous types d'océans, des durs et des moins durs, dans des conditions parfois extrêmes.

Un phare : un phare guide les navires dans la bonne direction malgré les difficultés engendrées par la météo et autres.

Et enfin la colombe : symbole de la paix.

Ces logos représentent quelque part aussi le monde de la rue.

 

Actuellement nous essayons de réunir des dons, de l'argent et divers objet (vêtements, gadgets, produits de première nécessité, etc. dont certains seront revendus au profit de l’association) afin de pouvoir étendre le projet et améliorer nos maraudes, car là aussi c’est un constat, sans argent, l’association n’ira pas loin.

Elle est reconnue par la loi 1901 et déclarée depuis le 19 mai 2012.

Prochainement, nous allons mettre à disposition un bulletin d’adhésion pour ceux que cela intéresserait.

Un numéro de téléphone sera bientôt disponible également.

Cependant, vous pouvez déjà nous contacter via notre mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour conclure je dirai :

Merci à tous ceux sans qui cette association n'aurait jamais vu le jour.

Je pense notamment à Emma bien sûr, la vice-présidente, mais aussi à Judith, Johanna, Alain, Pascal, Chris, Audrey, Joëlle, Françoise, Patricia, Fred, Pierre, Benj, Olivier, Stéphane, Stéphanie, Laurent,Rachid, Lydie et tous les autres (désolée pour ceux que j'ai oubliés).

 

Typhaine GUENIOT DUROND (fondatrice et présidente de l’association)

 

joomla templatestemplate joomla 3
2014  Association Goelette   Copyright 2013