logotype

L'hiver , on communie dans le froid. Que l'on soit PDG, assistante , fleuriste , gardien de la paix , prostituée , vagabon ou amoureuse , on avance a un premier rendez vous , nous sommes égaux face aux agaceries climatiques

Moi je suis assis par terre sur un boulevard parisien avec ma petite ardoise et je mendie de quoi me loger encore un soir.

J'en vois passer des jambes-des belles, des moches , des jeunes , des usées et même des qui suscitent des fantasmes.

C'est un point de vue qui échappe aux sociologues .

Avec le temps , on peut deviner avec la demarche , si une piéce va tomber

Et puis l'hiver , il y a des solidarités éphéméres , on en parle méme a la télé , j'en ai vu défiler des bienfaiteurs de la neige!!

Au fond je me dis qu'ils passent et j'évite de m'y attacher.

Et puis bonne surprise!, il y en a qui reviennent .Ils cessent d'être des jambes pour devenir des visages , des mains que l'on serre , des prénoms.Des liens se tissent qui trop souvent se dissouent aux beaux jours.Atropos et ses ciseaux ne chôment pas.

Aussi quand une exception se présente , on ne peut que se réjouir .

Ces passantes , ces passants , devenus lots de joies periodiques, autant dire stationnairent , se font plus chér a ma pensée et a mon coeur .

Ils décident de se fédérer , j'ai envie de les suivre .Moi qui n'est que mes angoisses , je souhaite a mon tour les couvrir de cadeaux ....

lesquels?ou les trouver?

Alors voila , je bouge , je suspends mon immobilités et je les accompagne dans leur errance bienfaisante....même j'affute mon stylo pour ensemencer , chez toi , chér lecteur , l'envie des les rejoindre ....de me rejoindre.

Viens marcher avec nous et tu decouvriras peut être que les communions sont possibles également au temps des pies et des bourgeons ....

A bientôt au soleil!

 

Alain

.

2017  Association Goelette   Copyright 2013